La mesure d'impact environnemental

visibility116 Views comment0 comments person Posted By: Justine Boullenger list In: Mode éco-responsable

Nous l’avions abordé dans l’article sur la transparence, l’article 2 de la Loi Climat et Résilience va imposer dans les 5 années à venir un éco-score sur les vêtements. 

Il nous a semblé intéressant d’anticiper cette législation (dont le décret avec la méthodologie retenue et le format de ce score est prévu pour janvier 2024) en nous faisant accompagner par la société Deceo.

Entièrement financée par l’Ademe, la démarche “Premiers pas en éco-conception” a consisté en :d

1. Une sensibilisation, non seulement à ces sujets réglementaires mais aussi à la notion d’éco-conception et à son outil socle, l’analyse du cycle de vie, puisque c’est grâce à elle que nos scores ont pu être établis. 

2. La collecte des données : le poids et la composition de nos articles, leur duitage (nombre de fils de trame par cm de tissu), leur taux de pertes en confection et leurs lieux de fabrication : filature, tissage, ennoblissement, confection. 

3. Avec ces différentes données, Deceo a pu calculer nos impacts unitaires :

- réchauffement climatique (en kg eq. CO2), 

- eutrophisation des eaux (en g eq. Phosphates)*, 

- utilisation de ressources fossiles (en MJ) 

De plus, Deceo nous a présenté ce à quoi aurait pu ressembler notre score avec la méthode Socle Ademe (une lettre de A à E) ou encore une approximation pour une jupe en lin non European Flax avec la méthode PEF de l’Union Européenne (un score représentant 16 critères d’impacts agrégés qui s’exprime en microPoints).

4. Des résultats de ces calculs que vous retrouverez en détails sur nos fiches produits. 

Les résultats concernant le réchauffement climatique sont les suivants : 

Avec ses 3,5 kg eq. de CO2, notre jupe portefeuille Valentine émet 45% de CO2 de moins qu’une jupe similaire du marché, labellisée European Flax mais faite en Chine.

Les 4 kg eq. CO2 de notre blouse à volants Camille représentent 70% de moins que pour une blouse en lin non European Flax fabriquée en Chine.

Nous nous rendons bien compte avec ces résultats que la fabrication française est un vrai atout car la France a un mix énergétique très peu carboné, contrairement à la Chine par exemple qui fabrique la majorité de son électricité grâce à des centrales à charbon.

*Définition de l’eutrophisation selon le CNRS : “L'eutrophisation est une forme singulière mais naturelle de pollution de certains écosystèmes aquatiques qui se produit lorsque le milieu reçoit trop de matières nutritives assimilables par les algues et que celles-ci prolifèrent.”

Source :

https://www.ecologie.gouv.fr/mieux-informer-consommateur-vers-affichage-environnemental-des-vetements-indiquer-leur-impact 

Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December